• Petite annonce

    Je dois vous dire quelque chose de très important. Quelque chose qui sera presque primordial, même.

    En effet, d'ici un ou deux chapitres (peut-être même dès le prochain), apparaîtra dans cette fic MON personnage, celui que j'ai créé, travaillé, interprété, et enfin compris dans sa quasi intégralité. Ce personnage, si vous avez lu ma première fic, vous le connaissez déjà. C'est une fille, et elle s'appelle...





    Kizuatome Aimaru



    Voilà! Cela promet un bon gros changement... Avec qui se retrouvera-t-elle, cette fois?

    A bientôt!

    1 commentaire
  • Chapitre 16: Arrivée...

    Yo! Comme prévu, voici l'apparition de mon personnage... Je vous laisse découvrir le peu que vous verrez dans ce chapitre! Bonne lecture!


    Une ombre passa au bord de la rivière, sans avoir le temps d'être vue par qui que ce soit, et se replongea dans la forêt, de l'autre côté. Elle avançait rapidement, avec une fluidité parfaite, sans le moindre bruit pouvant la faire repérer.

    ...: "Celui là a l'air bien fourni..."

    Au moment où elle se rapprochait de la cible, celle-ci sembla tout simplement s'évanouir. Elle s'arrêta. La cible ouvrit les yeux, sans pouvoir bouger. Il put voir une silhouette féminine, habillée d'un Yukata rouge et jaune, un ½il violet, l'autre caché derrière une épaisse mèche de cheveux roux, qui étaient pleins d'épis. Elle le fouilla rapidement, et sortit un bon nombres de cristaux, qu'elle posa sur le sol, avant de faire quelques sceaux, et de les faire disparaître. Puis elle repartit, en se rappelant son marché...

    -----
    -----

    Tsunade: La première phase est déjà passée. Je ne peux pas t'inscrire.

    ...: Mais je peux prouver que je suis au moins aussi forte que les autres! Je te ramènerai le double de cristaux, en deux fois moins de temps!

    Tsunade: ... Sans tuer, pendant cette partie là, alors.

    ...: Très bien! Je le ferai!

    Tsunade: Bien... Tu peux prendre congé. Reviens d'ici la fin de la journée, avec le double de points.

    ...: Hai!

    -----
    -----

    Elle sourit. Il ne lui manquait plus que 4 points, et elle avait encore 2 heures... D'ailleurs, elle était loin d'être à cours de chakra. Au contraire, elle avait a peine puisé dans ses ressources.

    ...: "... Encore un... J'ai finis..."

    Elle se rapprocha de sa nouvelle cible, qui était immobile. Une jeune femme blonde, qui devait avoir son âge. Mais elle était loin d'être assez forte pour lui résister. Elle s'arrêta de courir en comprenant que la kunoichi l'avait repérée. Si elle était déjà assez forte pour cela, ce serait un peu plus intéressant. Ino (car c'était elle) se retourna, et sourit.

    Ino: Tu croyais me surprendre?

    ...: Je l'espérais. Ça avait suffit avec bien des ninjas.

    Ino: Je ne suis pas si bête que ça.

    Elle se mit en garde. La rousse aussi.

    ...: Ne compte pas t'en tirer facilement. Mais tu as de la chance, je ne te tuerai pas.

    Ino: Bien sur que non, tu n'y arrivera pas.

    ...: Si cela ne tenait qu'à moi tu serais déjà affalée sur le sol à crier pour que je t'épargnes... Neton, Kandakai Himei no Jutsu! (Technique du Cri Perçant)

    Un bruit aigu sortit alors de sa bouche, résonnant dans la tête d'Ino, qui cru que ses tympans allaient exploser. Mais elle n'abandonna pas pour autant. Luttant autant que son mental le lui permettait contre ce bruit atroce, elle couru vers son ennemie, cachant quelque chose dans la main. L'étrangère se déplaça, pas aussi vite que d'habitude, se concentrant sur sa technique, mais cependant assez pour s'éloigner de l'approche dangereuse de la blonde. Celle-ci profita de ce mouvement pour lancer la fleur à épines qu'elle gardait dans la main, en direction de son adversaire, fleur qu'elle reconnut tout de suite. C'était le fameux Aconit Ninja, dont les racines, le pollen et les épines contenaient un poison qui, à dose suffisante, pouvait s'avérer mortel. Elle cessa de respirer, coupant ainsi sa technique, et coupa, grâce à un kunai bien placé, la fleur en deux. Ino, enfin libérée de son mal, qui commençait à être réellement insupportable, essaya de frapper, d'un coup de poing. Mais son adversaire étant, elle aussi, libérée de sa technique, et donc, bien plus rapide, lui bloqua le poing, et frappa fort dans la poitrine de la blonde, qui cria de douleur, en s'effondrant sur le sol.

    Ino: Sale...

    ...: Non! Ne m'insulte pas. Ça ne servirait à rien. Donne moi juste tes cristaux.

    Ino: Rêve toujours! Shintenshin no Jutsu!

    .../Ino: De si prêt, c'était trop facile. C'est étonnant, cette sensation... Ces Yukatas sont vraiment confortable, et ces manches n'empêchent même pas de bouger... Il faudra que j'y pense... Rah! Saleté de mèche! Je vois mal!

    Elle dégagea la mèche qui était devant son ½il droit, mais... Quelle était cette sensation? Son corps semblait être tout froid, terriblement gelé, même. Elle sentit d'infâmes frissons lui parcourir le dos, les jambes, les bras, et la tête, et, contrairement à ce qu'elle pensait, sa vision se détériora. Elle voyait toujours le même angle qu'avant, mais sans couleurs, et comme s'il n'y avait plus de mouvement... En plus du froid, il y avait cette impression malsaine, voire même effrayante, qui venant directement de son c½ur... Elle essaya d'imaginer ce qui lui arrivait, et... Une atroce douleur se fit sentir dans son ½il. Elle cria aussi fort que c'était possible. Une sorte de film lui passait dans la tête, montrant ce qu'elle avait put imaginer, mais c'était plus réaliste que ce que n'importe qui aurait put imaginer. Elle aurait même cru que c'était réellement en train de se passer devant elle. Elle lâcha la mèche de cheveux, qui retomba sur l'½il, et réintégra immédiatement son corps.

    ...: ... Espèce de folle... Tu ne sais pas ce que tu as fait!

    Ino: Qu... Qu'est-ce que tu es???

    ...: Quelqu'un qui va t'arracher la peau si tu ne me donnes pas tes cristaux immédiatement en me priant de t'excuser!

    Elle se jeta sur elle, avec une vitesse incomparable, et, avec une force incommensurable, la plaqua sur le sol, tenant ses bras avec une main, et avec l'autre main sur attrapant le cou de la pauvre Ino, qui ne comprenait plus rien à ce qui lui arrivait.

    ...: Où sont tes cristaux???

    Ino: ... Je...

    ...: Où?!

    Des larmes de douleurs coulèrent sur les joues d'Ino. Elle ne pouvait plus respirer, plus parler, et donc était certaine de mourir. Elle ne voyait plus rien, elle n'entendait plus rien, elle mourrait... Jusqu'à ce que l'étreinte ne disparaisse, d'un coup. Elle reprit sa respiration, recommença peu à peu a voir, mais ne comprit pas tout de suite ce qu'il se passait. Il y avait un nuage de poussière, et la lumière l'empêchait de voir quoi que ce soit d'autre. Les sons recommencèrent à parvenir à son cerveau, et elle reconnut la voix de celle qui parlait.

    Ino: Sakura! Non! Elle va te tuer!

    Sakura: Qu'elle essaye!

    ...: Vous êtes si prétentieux, vous autres de Konoha! Si je le voulais, je pourrais tous vous tuer un par un!

    Sakura: Alors pourquoi ne le fait tu pas?

    ...: Laissez moi encore 2 heures, et ce ne sera pas un problème!

    Sakura: Ouais, bien sur! Et dans deux heures, tu reculeras, n'est-ce pas?

    ...: J'en ai assez... Katon, Kizuato no Jutsu!

    Elle posa sa main sur le sol, et une large ligne de feu traversa le sol entre elle et Sakura. Celle-ci sauta en arrière, et voyant que le feu continuait d'avancer, prit Ino, qui avait perdu connaissance, et, en un éclair, s'écarta sur le côté. Mais la ligne dévia vers elles. Sakura comprit. Cette ligne les suivait, et, en plus de cela, semblait les diriger vers l'inconnue! Il ne fallait pas qu'elle se fasse avoir! Elle repartit dans la direction de la ligne de feu, et lança un fumigène.

    Sakura: Jōhatsu no Jutsu! (Technique de la Disparition)

    Elle disparut, sous l'effet d'un Genjutsu, avec Ino sur son dos. L'étrangère eut une espèce de regard blasé. Elle secoua la tête, exécuta quelque sceaux, et lança a son tour une technique.

    ...: Neton, Uindo Kōtō no Jutsu... (Technique de la Réponse du Vent)

    Elle siffla, et après quelques secondes, s'arrêta, et courut très vite dans la direction qu'elle avait déduit de sa technique, pour frapper à un point précis. Au moment où elle frappait, Sakura apparut juste au niveau du poing, et encaissa le coup avec difficulté.

    Sakura: D... Dō? (Comment?)

    ...: Je n'ai aucune raison de te le dire. Donne moi tes cristaux, ou les siens.

    Sakura: Seulement si tu m'expliques...

    ...: Très bien. En clair, j'émets un son, emprunt de chakra, qui rebondit sur toutes les formes, vivantes ou mortes. Le son retourne à mes oreilles, et je sais exactement où tout se trouve, y comprit, toi et ton Genjutsu rudimentaire...

    Sakura: Rudimentaire??? Je...

    ...: Je ne veux pas de tes justifications. Je n'en ai pas besoin. Les cristaux?

    Sakura, honnête, remit l'ensemble de ses cristaux à l'inconnue. Celle-ci compta, et ne garda qu'un cristal vert de trois points, et un bleu, d'un point. Elle lui rendit le reste. Sakura la regarda avec incompréhension.

    ...: Je n'en ai pas besoin de plus. Pas pour l'instant. Mais si je te recroise, je récupèrerai ce que je viens de te rendre.

    Sakura: Très bien, ... Comment tu t'appelles?

    ...: Je suis Kizuatome Aimaru. Enchantée.

    Sakura: Enchantée, Kizuatome-san. Je suis Haruno Sakura.

    Aimaru: Et dis à ta copine qu'elle n'a pas intérêt à toucher ce qu'elle ne connait pas.

    Sur ces mots dont le ton était plus que méprisant, elle s'éloigna. Elle courut dans la direction du manoir de l'Hokage, et demanda à voir cette dernière. Elle monta, et tendis les cristaux à Tsunade, qui les compta, et, après un soupir, lui dit qu'elle pouvait passer à la deuxième partie de la compétition. Aimaru en était sure, elle réussirait ce qu'elle voulait, et ce n'était pas les pauvres ninjas du concours qui l'en empêcheraient. Cependant, ils avaient la chance d'avoir quelque chose qu'elle n'avait pas... Ils s'aidaient mutuellement, jusqu'à risquer leurs vies pour leurs amis, ce qui les rendait plus difficiles à battre. D'ailleurs, si cette fille aux cheveux roses ne lui avait pas proposé ce marché, elle n'aurait probablement pas eu ses cristaux. Il y aurait surement eu quelqu'un d'autre pour la protéger elle... La compétition s'annonçait, même pour elle, intéressante...



    Et voilà!
    Vous en pensez quoi?

    1 commentaire
  • Chapitre 17: Fairplay? Et puis quoi encore?

    Yo, mina-san! Vous allez bien? Moi, ouais. D'où ce chapitre ^^ Comme quoi, si la tristesse motive et inspire certains écrits... elle n'est pas la seule ^^ Bonne lecture!





    Un ninja tomba, un kunai planté dans le genoux. Il poussa un petit cri de douleur. Le kunai semblait électrifié...

    Kakashi: Je t'avais dit que tu n'avais aucune chance...

    Ninja: Gh...

    Kakashi: Où sont tes cristaux?

    Ninja: ...

    Kakashi: (Remonte son bandeau) Où?

    Ninja: Dans... Dans ma sacoche... Avec mes shurikens...

    Kakashi: Je ne m'attendais pas à ça... Même pas une cachette intelligente...

    Son Sharingan commença à tourner, et le ninja s'endormit. Il prit sa sacoche, entière, avec ses shurikens, ses pilules, etc... Puis, satisfait, il recommença à marcher. Il entendit des cris, qui attirèrent son attention. Des ninjas qui se combattaient entre eux... Rien de mieux pour gagner. Il se dirigea furtivement dans la direction d'où venaient les cris, et observa.

    Asuma: Toujours décidé à me battre?

    Choji: Et comment! Approche, maigrichon!

    Asuma: Si tu y tiens...

    Il s'approcha et, avec un de ses poings américains, il coupa la ceinture d'accessoires de Choji, suite à quoi il encaissa un monstrueux coup de poing dans la tête, qu'il n'avait pas vu venir. Il se rétablit en un rien de temps, secoua la tête, et, en une fraction de seconde récupéra la ceinture de son élève. Il l'ouvrit, et en sortit les pilules nutritives qui y étaient. Il les brisa sans effort, et laissa tomber les restes en miettes. Choji s'énerva, et courut de plus grande vitesse dont il était capable en direction de son sensei.

    Choji: Baika no Jutsu! Nikudan Hari Sensha!

    Il prit instantanément une taille énorme, et se transforma en une boule, qui, recouverte de ses cheveux, semblait entièrement faite de pics. Asuma l'évita de peu.

    Asuma: Katon, Aisekishō!

    Un nuage de poudre s'envola de sa bouche. Un claquement de dents suffit à provoquer une étincelle qui enflamma le nuage. Il sauta au dessus, et après quelques saut, il souffla un vent très puissant, en direction de Choji.

    Asuma: Futon, Daitoppa no Jutsu!

    Le feu, décuplé par le vent, embrasa bientôt l'atmosphère de sa chaleur insoutenable. Choji vit le feu, et se jeta droit dessus. Ses membres grossirent encore, jusqu'à acquérir cette résistance qui lui permit de résister à l'insurmontable chaleur, s'en sortant parfaitement indemne. Puis son corps revint à une taille normale, épuisé après tout ce temps de combat.

    Asuma: Tu t'es bien battu. Mais j'ai le dessus. Donne moi tes cristaux. Je t'offrirai un steak à la fin du tournoi.

    Choji: Je voudrais bien mais... Vous les avez réduits en miettes...

    Asuma: Tu es en train de dire que... Tes pilules... C'était des cristaux?


    Kakashi ne put se retenir de sourire sous son masque. C'était risible. Pourtant, Asuma n'était pas du genre facile à battre. Il avait eu l'occasion de le voir faire, et il savait qu'il ne fallait pas le prendre à la légère. Choji partit, plus dépité encore que son maître. Celui-ci se sentit rapidement observé. Cependant, rien ne laissait croire qu'il était suivi. Il n'avait pas lâché ses poings américains, aussi, commença-t-il à faire passer un peu de chakra dedans. Il continua à marcher, se concentrant pour entendre chaque bruit qui pouvait l'entourer. Il entendit un bruissement, comme quelque chose qui glissait en l'air. Il frappa de son poing de métal imbibé de chakra le kunai électrifié qui allait le frapper dans le dos.

    Asuma: Kakashi! Montre toi!

    Kakashi: (Calme) "Avance encore d'un pas..."

    Asuma: Serais-tu lâche?

    Kakashi: "Aller... Un petit pas vers là bas..."

    Asuma: (Avance d'un pas) Tu ne perds rien pour att... (Sens le sol glisser sous ses pieds et saute en arrière) Qu'est-ce que...

    Kakashi: (Saute et tente de le frapper) Tu parles trop, Sarutobi Asuma!

    Il parèrent coups de pieds, coups de poings américains, coups de kunais, et autres attaques. Asuma donnait beaucoup de mal à son collègue. En effet, celui-ci avait beau posséder le Sharingan, Asuma bougeait très vite, avec des mouvements vifs et précis dignes d'un boxeur. Il l'avait décidé, il ne perdrait pas. Et le fait de l'avoir décidé semblait suffire à l'y faire arriver. Kakashi réussit finalement à percer la garde d'Asuma en le faisant tomber, avec un coup de pied circulaire. Celui-ci roula en arrière et joint les mains en exécutant le sceau du tigre, caractéristique des techniques de feu. Kakashi ne remarqua qu'alors le briquet de son adversaire, qui était posé juste devant ses pieds.

    Kakashi: Tie kuzo!

    Le briquet sembla exploser, et immédiatement, quelques sceaux furent exécutés, et un vent très fort se dirigeait vers Kakashi. C'est alors qu'il... disparut, laissant un léger nuage de poussière.

    Asuma: Un Kage Bunshin? (Clone d'ombre)

    Il entendit un bruit derrière lui et se retourna. Il croisa le regard rouge de Kakashi et comprit tout de suite que c'était une erreur. Il était surement tombé dans un Genjutsu. Il s'empressa donc de se protéger.

    Asuma: Futon, Kekkai no Jutsu! (Technique de vent: barrière)

    Puis il tenta de rompre le Genjutsu comme il savait le faire avec ceux de Kurenai. Il réussit après bien des efforts mentaux à le briser, il put alors rompre sa barrière, et se préparer à battre Kakashi. Il aperçut ce dernier en train de se cacher, dans un arbre, mais découvert à cause du vent, qui avait fait bouger quelques feuilles. Du chakra Futon filtra dans ses poings américains, et il en lança un dans cette direction. Il s'y dirigea ensuite. Kakashi avait l'épaule percée par le poing américain, et était "cloué" au tronc.

    Asuma: Je crois que pour cette fois c'est moi qui ai gagné. Tes cristaux?

    Kakashi: Gh... P... Pas question!

    Un clone apparut derrière Asuma et le frappa sur la nuque, juste assez fort pour l'assommer.

    Kakashi: Tu sais bien que chez les ninjas, le fairplay n'existe pas...

    Il le fouilla et partit avec plusieurs cristaux supplémentaires...





    Et voilà! Oui, dans ce chapitre, Kakashi est un gros connard... mais faut pas lui en vouloir ^^ Après tout, c'est un vrai ninja, et il considère ce jeu comme une mission. Alors forcément... Bref.

    Laissez votre avis ^^

    votre commentaire
  • Chapitre 18: Je ne comprends plus rien...
    Yo, people! Nouveau chapitre, avec... le retour des répliques d'Auteurs! Bonne lecture!




    Bien plus loin, dans le village qui avait été évacué pour l'occasion, Sasuke marchait silencieusement. Le moindre de ses sens étaient à l'affut du plus infime mouvement. Il ne devait pas perdre ne fut-ce qu'une seule fois. Il devait battre Kakashi, et ce quoi qu'il arrive. S'il ne le battait pas, il ne battrait jamais son frère. Il entendit une voix féminine derrière lui, qui semblait très en colère. Il se retourna, et vit Tsunade.

    Tsunade: Qu'est-ce que tu fais là!?

    Sasuke: Tsunade... Ce que je fais là? Je cherche des cristaux, bien sur.

    Tsunade: Q... Quoi?! Tu... Tu as passé la première étape?

    Sasuke: Est-ce que le nom de Kamizo Ryoto te dit quelque chose?

    Tsunade: On ne se joue pas de l'Hokage aussi facilement!

    Sasuke: Si, la preuve. Et vous ne participez pas au concours. Vous ne pouvez donc pas m'affronter.

    Tsunade: Tu ne perds rien pour attendre, et ton maître non plus.

    Sasuke: Orochimaru-sama? Il t'écraserait facilement...

    Tsunade: Comment peux-tu croire une chose pareille?

    Sasuke: Il n'a pas perdu contre Naruto, et je crois savoir que Kyūbi avait pris le contrôle de lui... au point d'arriver à quatre queues.

    Tsunade: Mais il est en train de mourir. Ses expériences finiront par le tuer d'elles même.

    Sasuke: C'est possible... En attendant, ne te mets pas en travers de ma route.

    Sasuke s'éloigna tranquillement. Tsunade serra les poings. Elle ne pouvait rien faire pour le retenir. À son tour, elle fut dérangée par une voix, masculine, celle-ci. Une voix qu'elle ne connaissait que trop bien... Une voix qu'elle avait, comme Jiraya, longtemps cherché...

    ...: Même comme ça, il est impressionnant, n'est-ce pas?

    Tsunade: Orochimaru...

    Orochimaru: (Rigole) Heureux de voir que tu te souviens de moi.

    Tsunade: ... Comment aurais-je pu oublier celui qui a tué Sandaime Hokage?

    Orochimaru: J'ose te rappeler que c'est lui qui a décidé de se tuer en ne scellant que mes bras... Ce n'était qu'un imbécile.

    Tsunade: (Serre le poing) Toi... Tu n'es pas inscrit au tournoi, n'est-ce pas?

    Orochimaru: Non... Tu n'as qu'à frapper. Prends simplement garde à la riposte...

    Elle s'élança, animée par cette colère décuplée par l'adrénaline qui lui semblait la rendre imbattable. Son poing se rapprochait indubitablement du ventre d'Orochimaru qui ne semblait pas avoir compris ce qui l'attendait. Il y eut un claquement dans l'air, signe que le mur du son était percé, et un nuage de poussière se souleva. Tsunade sentit un craquement contre son poing. Pas un craquement d'os... un craquement ressemblant à du bois qui se brisait. Orochimaru rigola derrière elle.

    Orochimaru: Bernée par une technique de débutant... Un simple Kawarimi no Jutsu... Et on t'appelle Hokage, l'une des légendaires Sannins? C'est pitoyable...

    Tsunade: Ferme la!

    Elle s'élança encore, et Orochimaru n'eut aucun mal à l'éviter, encore et encore. Elle s'énervait, et s'épuisait toute seule. Puis un serpent sortit du bras de son adversaire, plus vite qu'elle ne l'avait cru possible de sa part. Il la mordit à l'épaule.

    Tsunade: ARGH... Q... Qu'est-ce que... tu as fais?!

    Orochimaru: De toute façon, maintenant, tu laisseras Sasuke tranquille, et tu n'en parleras à personne... n'est-ce pas?

    Elle se sentit défaillir. Du poison? Elle exécuta quelques sceaux, avant de s'effondrer lentement sur le sol. L'homme-serpent partit en laissant là sa victime. Mais quelqu'un avait assisté à la scène. Peut-être pas médecin, mais connaissant bien les poisons d'Orochimaru. Il s'approcha de l'Hokage, et fit quelques sceaux. Puis il fit passer son chakra doucement dans le corps de la blonde, depuis l'épaule mordue. Elle rouvrit les yeux.

    Tsunade: ... Hein? Sasuke-kun?

    Sasuke: Chut.

    Il repartit sur le champs, sans plus de mots. Tsunade n'eut pas tout de suite la force de le rattraper, aussi, elle le regarda s'éloigner, sans pouvoir faire quoi que ce soit d'autre.

    Tsunade: Je ne comprends plus rien...

    Auteur: T'as qu'à lire la fic comme tout le monde...



    Et voilà! Alors?

    votre commentaire
  • Chapitre 19: Séparation


    Yo! Voici un nouveau chapitre! Hé hé! J'ai mis moins longtemps que d'habitude, cette fois ^^

    (Ok, sans commentaires...)









    Naruto: Regarde, Hinata-chan! Le soleil se couche, et on a pas perdu un seul combat, dattebayo!

    Hinata: ...

    Naruto: Ah... On doit partager les cristaux, je crois...

    Hinata: ... Hai... Ano... Je peux le faire?

    Naruto: Ouais, vas-y...


    Naruto la regarda faire. Elle avait été formidable, pendant toute la journée. Elle s'était battue avec acharnement, sans jamais abandonner. Ensemble, ils avaient gagné presque 70 points. Mais... Quelque chose clochait dans sa répartition des cristaux... Il n'en était pas sur... Il décida donc de la laisser terminer.

    Hinata: C'est bon.

    Naruto: Hein??? Mais... Tu as gardé tous les...

    Hinata: Je ne prendrais que ces quatre cristaux verts. Prend le reste.

    Naruto: ... Tu... Tu es sure? Tu te contenteras de 12 points?

    Hinata: J'ai... J'ai passé... La plus mémorable journée de toute ma vie...

    Naruto: Ah? Ano... Si tu le dis, dattebayo! Moi aussi, j'ai passé une super journée. Me battre à tes côtés à été un vrai plaisir! Et t'es drôlement douée, tu sais?

    Hinata: Ah... Ah bon? (Rougit) A-Arigatō, Naruto-kun...

    Naruto: Pour me remercier... Prend ta part de cristaux.

    Hinata: Non, j'ai déjà gagné tout ce que je voulais. Je n'ai pas de décret à faire valoir...

    Naruto: Et alors? Tu as fais la moitié du travail! Prends la moitié des cristaux!

    ...: Désolé de vous dire ça, mais... Moi, je veux bien les prendre, vos cristaux.

    Naruto: Hein? C'est qui?

    Hinata: Je ne sais pas... Byakugan!

    ...: Je me nomme Uso.

    Naruto: On se le fait à deux?

    Hinata: Hai!

    Naruto: Attend! J'ai une condition.

    Hinata: ?

    Naruto: Tu récupères tous ses cristaux à la fin.

    Hinata: (Sourit) Très bien.

    Uso: Vous vous surestimez, je crois.

    Naruto: Arrête de parler et attaque!

    Uso: Très bien...

    Il se mit à courir. Naruto avait rarement vu quelqu'un courir aussi vite, à part Sasuke, et peut-être Neji. Il n'eut pas le temps de parer le magistral coup dans le plexus de son adversaire, et s'étala sur le sol, en toussant.

    Hinata: Naruto...

    Uso: Ça, c'est réglé. À ton tour.

    Hinata se propulsa dans sa direction. Il tenta de la frapper avant qu'elle ne puisse le toucher, mais elle para, et, en une fraction de seconde, sortit un kunai de sa sacoche, qui en rencontra un autre avant d'avoir put se poser sur le cou de Uso.

    Uso: Pas mal.

    Il balaya le sol avec son pied. Hinata attrapa le bras de son adversaire, et et sauta, en se servant de lui comme axe de rotation. Lorsque ses pieds arrivèrent à la hauteur de sa tête, celle-ci en reçut un coup franc, sans ménage. Uso s'écroula par terre, un peu sonné, pendant qu'Hinata se remettait en position.

    Hinata: Hakke Kūshō!

    Uso: Hakkeshō Kaiten!

    Hinata: N-Neji?

    Uso: (Baisse la tête) Très bien... Kai!

    (Pouf)

    Neji: ...

    Hinata: Qu'est-ce que tu fais là? Tu as été éliminé, non?

    Neji: ...

    Auteur: Alors Neji, qu'as tu as dire pour ta défense?

    Neji: "Peut pas la fermer, lui?"

    Naruto: N... Neji... (Tousse) Tricheur!

    Neji: ...

    (Pouf)


    Hinata: Il a disparut...

    Naruto: Il a laissé ses cristaux...

    Hinata: ... Bon, ben... Je crois que... je vais partir, alors...

    Naruto: Attends, Hinata!

    Hinata: ... Oui?

    Naruto: Merci...

    Hinata: ?

    Naruto: Merci de m'avoir donné tous ces cristaux...

    Hinata: Tu as un rêve à réaliser... Moi, le mien est encore hors d'atteinte...

    Naruto: Je suis sur qu'il ne l'est pas tant que ça! Tu es forte, Hinata, et si tu veux quelque chose, je sais que tu l'obtiendras, dattebayo!

    Hinata: Si seulement... tu te rendais compte de ce que tu disais...

    Naruto: Courage Hinata! N'abandonne jamais!

    Hinata se retourna, et le regarda droit dans les yeux. Elle se rapprocha de lui, et le salua, avec le plus de respect possible.

    Hinata: Arigatō! Je te le promets!

    Naruto: (La fait se redresser) Ne me salue pas ainsi... Tu vaux mieux que ça, dattebayo...

    Hinata: ... Et bien... Alors est-ce que je peux faire une dernière chose?

    Naruto: Bien sur.

    Hinata: Promets moi de ne pas poser de questions après.

    Naruto: ... Très bien. C'est promis.

    Hinata tendis son petit doigt. Naruto lui tendis le sien, et le recroquevilla dessus, en signe d'approbation. Alors Hinata ferma les yeux, et embrassa Naruto. Puis elle se retourna, et disparut.

    Naruto: Hinata...




    Et voilà! Alors? Votre avis?

     

     

    Dernier chapitre. Il n'y en aura plus, j'ai abandonné cette fic pour diverses raison, dont mon inintérêt.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique