• Raito était assis sur le lit de Kyora. Il la regardait, toujours aussi surpris par son acharnement.

    Raito: Je me posais une question, Kyora.

    Kyora: Quoi donc?

    Raito: Ton niveau en classe va baisser, non?

    Kyora: Aucun risque. Je m'arrange pour avoir toujours environ 13 de moyenne, bien que je puisse facilement monter à 18. C'est plus prudent, j'évite de me faire remarquer.

    Raito: Astucieux. Cependant, c'est comme ça que j'ai rencontré L. Near est un surdoué. D'après ce que je sais, il avait un QI qui tournait aux environs de 180.

    Kyora: Parfait. Le mien tourne autour de 190.

    Raito: 190?

    Kyora: Oui. C'est la seule fois ou j'ai montré mon potentiel. Un test de QI, dont presque personne ne connait le résultat. Même mes parents ne le connaissaient pas.

    Raito: "Elle est très forte. Elle cache si bien son jeu... Et puis... Il faut dire que ça la protège bien... On peut dire qu'elle est surprenante. Et elle travaille avec autant d'acharnement que moi. Peut-être même plus."

    Kyora: Raito? Je peux te poser une question à mon tour?

    Raito: Oui. Vas-y.

    Kyora: Tu as dit que tu t'appelais Yagami Raito. J'ai donc fait une recherche sur toi.

    Raito: Et?

    Kyora: Ton père est mort, ta s½ur à faillit mourir elle aussi, et ta mère est entré en dépression...

    Raito: Sayu... Tousan'... Okasan'... Être suivi par un Shinigami est rarement signe de bonheur. Même si toi tu es heureuse, ta famille vas en souffrir malgré toi. (sors sa Death Note)

    (grattement de papier)

    Kyora: Qu'as tu écrit? (Essaye de regarder)

    Raito: (Ferme sa Death Note) Quelque chose...

    Kyora: "J'ai pu voir un nom... Il a écrit Yagami Sayu... Il a tué sa s½ur et sa mère?" Tu as tué ta s½ur et ta mère, c'est ça?

    Raito: Oui... Je dois me détacher des sentiments que j'ai envers elles pour ne pas essayer de les sauver s'il leur arrive quelque chose.

    Kyora: Je... Je suis désolée. Ça doit être dur.

    Raito: Oui... Mais peut importe. La perfection ne s'obtient pas sans rien faire.

    Kyora: Tu as raison, une fois de plus.

    Raito: (Sourit) Je sais.

    Kyora: Hein? Qu'est-ce que c'est que ça?

    Raito: Quoi donc?

    Kyora: Tes dents sont... différentes...

    Raito: Oui... C'est normal. Plus je tuerai des gens, plus je deviendrais bizarre et ressemblerai à un monstre.

    Kyora: Arrête de tuer alors, s'il te plait.

    Raito: J'aimerais bien mais...

    -----
    Flashback
    -----

    L: ... tu dois tuer. Sinon, ta durée de vie n'augmentera pas.

    Raito: Je sais.

    L: Par contre, si tu confie un cahier à un humain, lui ne gagnera pas plus de vie en tuant, mais toi, oui. Plus il tuera, plus tu gagneras de durée de vie. Comme si c'était toi qui écrivait dans la Death Note.

    -----
    Fin du flashback
    -----

    Raito: ... Non rien. D'accord.

    votre commentaire
  • Yuusuke était dans sa chambre, effrayé à l'idée qu'en sortant, Kira pourrait le tuer. Il écrivait des noms de criminels, les uns après les autres, sans vouloir savoir s'ils mourraient ou pas.

    Yuusuke: "Je suis maudit... Je suis maudit... Je suis maudit..."

    Hyaro Gokyshi

    Yuusuke: "Je suis maudit... Kira va me tuer... Je veux vivre..."

    Nagasuke Mahoubin'

    Yuusuke: "Sumimasen' Okasan'... Je croyais pas que tu allais mourir..."

    Koutetsu Jiyoyuu

    Yuusuke: "Sumimasen', Kira... Je voulais pas le faire..."

    Asuka Nenrei

    Ryuuku: Eh! C'est quoi cette tête d'enterrement?

    Yuusuke: Oh non... Pitié... Rajoute pas de jeux de mots...

    Ryuuku: Tu trouves pas ça marrant?

    Yuusuke: Non.

    Ryuuku: Moi je trouve ça à mourir de rire. (éclate de rire)

    Yuusuke: J'en ai ma claque! Vas-y! Tue moi! J'en ai marre!

    Ryuuku: Vraiment? D'accord.

    Kimoshi Yuusu...

    Yuusuke: Attends! Non! Ne me tue pas!

    Ryuuku: Ah bon? Faudrait savoir.

    Yuusuke: Désolé. Je pensais que tu ne le ferais pas.

    Ryuuku: Me crois tu vraiment si attaché à toi? Ça me tue que tu puisse imaginer des trucs comme ça.

    Yuusuke: Et tes jeux de mots sont à MOURIR d'ennui.

    Ryuuku: Qui sait... C'est peut-être mieux que de mourir par crise cardiaque...

    Yuusuke: Pfff...

    Iku Washi

    Mort d'ennui


    Ryuuku: Ha! Je savais que tu le ferais. Finalement, donner la mort n'est pas si terrible.

    Yuusuke: Tu avais raison... Avec un peu d'humour, c'est un peux plus facile.

    Ryuuku: Mon ancien propriétaire de cahier n'avait aucun problème de ce côté là. Il était tellement heureux qu'il m'a affirmé que c'était une chance.

    Yuusuke: Il devait être un peu psychopathe, non? Il s'appelait comment?

    Ryuuku: Je suis interdit de te dire comment il s'appelait. Un humain, même mort, est un humain. Mais son pseudonyme, pourquoi pas... C'était Kira.

    Yuusuke: Vraiment? Alors comment Kira continue-t-il de tuer, sans ton cahier?

    Ryuuku: C'est confidentiel. Désolé.

    Yuusuke: Pfff... Quel manque de chance...

    Ryuuku: Hn?

    Yuusuke: D'abord je reçois une Death Note, et en plus, le Shinigami qui va avec est vraiment inintéressant.

    Ryuuku: Je ne t'ai pas particulièrement choisis. Mais je pourrais vite en finir.

    Yuusuke: Ouais... Je sais...

    votre commentaire
  • Kyora revenait du lycée. Bien sur, comme d'habitude, Raito suivait derrière, observant chaque détail. Rien ne devait lui échapper. Rien. Ce qui amusait Kyora.

    Kyora: (Chuchote) Tu te méfie trop, Raito-san.

    Raito: Humain, je ne me suis pas assez méfié. C'est comme ça que je suis mort.

    Kyora: N'importe quoi. Tu es mort à cause de ton orgueil. J'en suis sure. C'est comme le fait que tu veuilles absolument que ce soit moi qui tue Near.

    Raito: Ce n'est pas mon orgueil. C'est l'honneur du plus respectable des ennemis.

    Kyora: Hm... Tu as peut-être raison...

    Raito: ... Ou pas...

    Kyora: Déshonorer, c'est impardonnable. Je comprends que tu veuilles le punir, et même te venger en disant que Kira à tué Near comme il à tué L.

    Raito: Mais?

    Kyora: Mais si tu le tues, il ne nous posera plus jamais de problèmes.

    Raito: L'ennui c'est que... si je le tue, tu vas mourir.

    Kyora: Comment ça?

    Raito: Le Shinigami de Near... Si je le tue, il saura que c'est moi. Et il va te tuer pour se venger. Alors que si tu le tues à la loyale, il admettra sa défaite...

    Kyora: Je hais les humains et leurs principes...

    Raito: D'abord, je ne suis pas un humain, et ensuite, tu commences à penser comme un Shinigami...

    Kyora: C'est peut-être mieux comme ça. Et puis... Je n'ai jamais dis que je te haïssais, toi.

    Raito: Ouais... Tant mieux, ça marchera mieux comme ça...

    Kyora: Ben ouais. Je crois aussi.


    Kyora marcha encore. Mais, d'un coup, sans qu'elle sache pourquoi, Raito sortit sa Note et l'ouvrit, mais s'arrêta avant d'écrire quoi que se soit dedans.

    Raito: "Merde..." Attention Kyora! (Il la pousse et elle tombe)

    (Coup de feu)

    Une dame: Là bas! C'est le tueur recherché par la police!

    Kyora: "Suichi Morokiyo..." (Elle court se cacher)

    Suichi Morokiyo

    Un policier le frappe pour le maîtriser mais le tue sur le coup


    Kyora: J'ai... J'ai failli mourir...

    Raito: Tu n'es pas la seule...

    Kyora: Mais... Si tu m'as poussée, c'était pour ne pas que je soit touchée. Donc c'était moi qu'il visait, non?

    Raito: Si, mais moi aussi, j'ai failli mourir...

    votre commentaire
  • Kyora n'en croyait pas ses oreilles. Il avait failli mourir? Cela avait-il un rapport avec l'ouverture du cahier quelques secondes avant le coup de feu? Pourquoi n'avait-il pas tué le tireur tout de suite s'il l'avait vu? Était-ce lui qui avait un Shinigami? Elle ne savait pas. Elle ne pouvait pas savoir à moins de demander. Donc, elle demanda.

    Raito: Et bien... D'accord. Je vais t'expliquer. Les Shinigamis doivent tuer les humains. Leur rôle est de raccourcir leurs vies. La rallonger est complètement stupide. Un Shinigami est mort sous mes yeux en rallongeant la vie de quelqu'un. Se servir de la Death Note pour sauver quelqu'un... est proscrit. On tue pour tuer. Pas pour sauver.

    Kyora: Alors tu as faillis mourir? À cause de moi?

    Raito: Oui.

    Kyora: (Baisse la tête.)Sumimasen'... Tu avais raison... J'ai eu tort de prendre ça à la légère... Je... Je devrais renoncer à ma Death...

    Raito: Kyora! (Lui prend le visage entre ses mains) Écoute-moi! Tu es Kira! Je suis Kira! Nous sommes Kira! Ensemble, nous sommes Kira. Si tu renonces maintenant, tous les rêves que j'ai bâtis pour ce monde, et qui sont devenus les tiens, et ceux de milliards d'autres personnes vont disparaître. Si tu abandonnes, c'est vrai. Tu ne vas pas mourir. C'est Kira, qui va mourir. C'est un monde de paix qui va mourir. Tu m'entends? Tu veux vraiment tuer ce rêve? Tu veux vraiment abandonner maintenant? Tu veux renoncer à te Death Note et ne plus jamais pouvoir te dire que le monde va changer? Tu veux que ce monde reste dans la même merde?

    Kyora: (Renifle) Non...

    Raito: Alors ne renonce pas. Fait-le pour ton monde!

    Kyora: Non... (Relève la tête) Je le fait pour NOTRE monde!

    Raito: (Sourit) Dans ce cas, au nom de NOTRE monde, lève toi, et sauve le!

    Kyora: Arigato, Raito-san. (Elle le serre dans ses bras.)

    Raito: (Surpris) D... De rien, Kyora-san...


    Kyora le lâcha finalement pour rentrer. Ils marchèrent, mais cette fois, elle ne fut que plus prudente. Raito, quand à lui, ne savais pas à quoi penser ni comment. Il voulait la remotiver, mais il ne s'attendait pas à ce qu'elle réagisse comme ça. Et lui alors? Pourquoi n'avait-il pas réagit? Probablement pour ne pas la démotiver... En tout cas, c'est ce qu'il se dit pour se rassurer. Il fut cependant rassuré d'être arrivé chez Kyora. Il avait failli mourir, elle avait failli mourir... Même mort, la mort effraie encore...

    Raito: "Ce que c'est dur d'être un Shinigami..."

    votre commentaire
  • Lorsque Kyora entra chez elle, la télévision était allumée, et sa mère lui sauta littéralement dessus.

    La mère: Kyora! Ma fille! Tu vas bien?

    Kyora: Hai, hai, Okasan'.

    La mère: Ce que je suis soulagée... J'ai entendu aux infos qu'un tueur avait tenté de viser une jeune fille qui te ressemblait...

    Kyora: C'était bien moi... Mais j'ai eu beaucoup de chance. J'ai glissé, je suis tombé, et... du coup il m'a raté, je pense. Je me suis cachée dans une ruelle, mais personne ne m'a suivit. J'ai donc finit par sortir, et il n'y avait plus personne. Alors je suis rentrée.

    La mère: Oh... Ma chérie... J'imagine que ça à été dur...

    Kyora: Non ça va. Sur le coup j'ai rien comprit à ce qui se passait... Alors... L'important, c'est que je devienne pas parano...

    La mère: Tu dois faire attention quand même...

    Kyora: Tu sais ce qui est arrivé au tueur?

    La mère: Non... Pas du tout... Mais... Ils en parlent,, là! Regarde!

    La télévision: ... En effet, plusieurs témoins ont dit avoir aperçu Suichi Morokiyo. La police a rapidement retrouvé sa trace. Cependant, après avoir remarqué qu'il était repéré, le tueur a tenté de tirer sur ses poursuivants. Deux représentants des forces de l'ordre ont été blessés, mais aucun d'eux ne risque la mort. En revanche, profitant de la fusillade, un des policiers aurait contourné le malfaiteur et aurait tenté de l'assommer avec sa matraque. Malheureusement, le coup a été porté à la nuque, tuant sur le coup Suichi-san. La jeune fille n'aurait pas été touchée, d'après les témoins. Elle se serait cachée puis enfuie. Cependant, on peut dire que le fait qu'elle soit tombé du trottoir est une provocation du destin, étant donné que la rue...

    Kyora: Alors il est mort...

    La mère: Un de plus... Un de plus... Les criminels meurent tous un à un, de toute façon...(Elle part vers la cuisine)

    Kyora: (Tout bas) Au fait, Raito-san...

    Raito: Oui?

    Kyora: Je ne t'ai pas remercié, tout à l'heure...

    Raito: Si, tu m'as serré dans tes bras, et tu m'as dit 'Arigato, Raito-san'.

    Kyora: Non. Je parle de quand tu m'as sauvée. Je t'ai remercié pour m'avoir remonté le moral, mais pas pour m'avoir sauvée.

    Raito: Bah. C'est norm...

    Il n'eut pas le temps de finir sa phrase. Les lèvres chaudes de Kyora s'emparèrent des siennes, à la grande surprise de celui-ci. Là, tout devint clair...

    -----
    Flashbacks
    -----

    Kyora: Je... Je suis Hugayo Kyora.

    -----

    Kyora: J'attends cet instant depuis que j'ai lu le message que tu m'as envoyé!

    -----

    Kyora: Faut croire que j'ai un bon mentor!

    -----

    Kyora: (Sourit) Alors ce sera Raito-san...

    -----

    Kyora: Arrête de tuer alors, s'il te plait.

    -----

    Kyora: Je hais les humains et leurs principes...

    -----

    Kyora: Non... (Relève la tête) Je le fait pour NOTRE monde!

    -----

    Kyora: Arigato, Raito-san. (Elle le serre dans ses bras.)

    -----
    Fin des Flashbacks
    -----




    Ouf... Enfin, j'ai fini les copiers coller... J'ai publié une dizaine de chapitres, quand même... Enfin... J'espère que ça vous plait, quand même...

    Aller, bonne journée à tous et à toutes!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique