• Chapitre 30: La fête

    Naruto Shippuden Fanfic Spécial! Chapitre 30! La fête, ou Le tournoi...



    Ils commencèrent par s'asseoir par terre. Naruto était, comme d'habitude, surexcité, mais il essaya de se calmer, ce qui fit rire Ino.

    Ino: Arrêtes! T'es tout rouge tellement tu te forces!

    Naruto: (Le plus calmement possible) Qu'est-ce que tu racontes?

    Ino: C'est bon! Lâche toi! Pour une fois que ça gène personne...

    Naruto: Okay!

    Sakura: -__-" T'étais obligée de lui dire ça?

    Ino: On fait la fête, oui ou non?

    Hinata: Elle a raison! Shikamaru devrait prendre exemple sur lui.

    Shikamaru: L'excitation, c'est pas mon fort...

    Sasuke: J'avoue... Mais bon... T'es capable de grandes choses, quand même...

    Shikamaru: Si tu fais référence à Linkin Park, je vais t'ôter une illusion...

    Sasuke/Kiba/Naruto: ???

    Shikamaru: Le playback, ya rien de plus simple.

    Sakura: (Se retient de rire) Tricheur et fier de l'être, en plus...

    Sasuke: Si j'avais su...

    Kiba: Alors j'ai le droit de reprendre du sake!!!

    Shikamaru: Pourquoi? C'était quand même amusant! Et sans boire d'alcool! Donc, NON!

    Kiba: :(

    Tenten: Pleure pas, Kiba! Juste deux semaines!

    Kiba: Je pleure pas! Mais quand même... Deux semaines...

    Neji: C'est pitoyable...

    Kiba: Commence pas, hein!

    Naruto: Eh! Les pizzas sont arrivées!

    Sasuke: Tu peux redire ça? C'est une si douce mélodie!

    Naruto: N'importe quoi...

    Tenten: Je vais les chercher.

    Neji: Attend. Je viens avec toi.

    Kiba: Non! Te dérange pas! "Non mais il se prend pour qui? Je croyais qu'il voulais creuser un gouffre ou un truc dans le genre!" Je vais l'accompagner!

    Neji: Grrr...

    Naruto: (Chuchote a Sasuke) C'est quoi leur problème?

    Sasuke: Aucune idée. Faudrait demander au génie qui sais tout sur tout le monde...

    Naruto: Akinator?

    Sasuke: -___-" Non... Shikamaru!

    Naruto: Ah... Ouais... Aussi...

    Shikamaru: J'ai cru entendre mon prénom, et vu le ton aussi bas, ça doit être gênant... Alors abrégez.

    Naruto: Ya que toi qui puisse nous aider.

    Shikamaru: Ouais! Je suis votre sauveur aussi!

    Sasuke: Tu sais pas ce qu'il se passe entre Kiba et Neji?

    Shikamaru: J'y réfléchit et je te dis sa tout à l'heure...

    Naruto: Ok...

    Tenten: (Entre) Et voilà!

    Kiba: (La suit) C'est qui qui a commandé? Parce que la ya deux pizzas pour chacun!

    Sasuke: Euh... Ben... Si on finit pas ce soir, sa nous donne une bonne excuse pour recommencer demain!

    Ino: Il nous a vraiment prit pour Choji, ce type...

    Naruto: J'avoue...

    Sasuke: Euh... Toi, t'as rien a dire. T'as commandé avec moi!

    Naruto: <| ^_^"|>

    Ino: Naruto! Non mais sérieux!

    Naruto: On a le droit de plaisanter...

    Ils mangèrent tous leurs deux pizzas (sauf Hinata qui donna les restes à Sasuke, au plus grand bonheur de celui ci). Après de longues discutions sur l'appétit de Sasuke et la découverte de son amour inconditionnel et quasi inégalé (il y a Hinata, quand même...) pour les pizzas 7 fromages et les royales champignons olives et épices, Hinata rappela a tout le monde qu'un concours de bras de fer était prévu.

    Naruto: Ah ouais! C'est vrai!

    Sakura: Ben qui veux commencer?

    Sasuke: Je veux bien. Plutôt j'en aurais finis mieux se sera!

    Kiba: Aller. Moi aussi!


    Ils s'assirent face à face et mirent un bras derrière leur dos. Ils posèrent leur coude sur la table et se prirent la main, attendant le signal de départ.

    Hinata: Prêts? Go!

    Kiba appuya légèrement et ne sentit aucune résistance. Alors il mit un coup sec, mais Sasuke contracta a ce moment là. Profitant ainsi de son affaiblissement, il avança le bras d'un coup et Kiba ne comprit rien à ce qui était arrivé.

    Sasuke: C'était trop facile.

    Kiba: Il s'est dopé! C'est les pizzas!

    Naruto: N'importe quoi! C'est juste que tu as besoin de tes pilules pour être un peu fort...

    Kiba: Ah oui... Tu veux voir ça?

    Naruto: Quand tu veux, mon grand. Je te signale que j'ai battu Sasuke!

    Kiba: Et alors! La feuille bat la pierre, la pierre, les ciseaux, et les ciseaux, le papier. Donc, rien n'est joué! (Il se met en place) Aller!

    Naruto: (Se place face à lui) Ok!

    Les bras de fers continuèrent ainsi pendant plus d'une heure. Contre toute attente, ce ne fut pas Shikamaru qui gagna, mais Hinata. Elle n'avait pas perdu une seule fois, même contre Shikamaru, qui lui était deuxième, suivit par Tenten, Sakura, Neji, Sasuke, Naruto, Kiba, et Ino. Ino, très bonne perdante, accepta d'accomplir un gage, comme "punition".

    En fait, le gage en question n'était pas si horrible que cela. Elle avait du se baigner dans la piscine alors qu'il faisait nuit. Ce qu'ils ne savaient pas, c'est que la piscine était chauffée...

    Shikamaru bailla un grand coup et dit qu'il allait se coucher. Sasuke aussi, ainsi que Sakura et Ino. Il restait donc Kiba, Neji, Tenten, Naruto et Hinata. Ils se lancèrent dans une partie de bataille corse, qui dura plusieurs heures. Une hôtesse vint leur dire qu'ils faisaient trop de bruit, et que certains clients se plaignaient. Tenten regarda l'heure et retint un cri de surprise. Déjà deux heures du matin! Elle dit à tout le monde d'aller se coucher.

    Naruto: Oui maman!

    Tenten: Pfff... C'était nul... Enfin bon. Il est un peu tard, donc j'aimerais bien dormir, aussi.

    Neji: Elle a raison. Hein, Kiba. Si tu veux t'entrainer avec moi demain, faudra être en forme!

    Kiba: Seulement si t'es plus concentré que tout à l'heure. Sinon, même Ino toute seule pourrait te battre...

    Naruto: (Regard noir) T'as un problème avec Ino?

    Kiba: o____o" N... Non... Elle est très forte...

    Hinata: Pfff...

    Kiba: Enfin bon. Bonne nuit tout le monde!

    Neji: Bonne nuit...

    Naruto: Tchou!

    Tenten: A plus, les gars.

    Hinata: Dors bien, Tenten!

    Tenten: Toi aussi, Hinata!

    Une fois seule, Tenten s'endormit profondément, d'un sommeil sans rêve. Il n'en fut pas de même pour Neji. Il ne cessa de penser à un moyen de s'éloigner de plus en plus de Tenten. Mais le sommeil eut raison de lui. Ces rêves faisaient maintenant apparaître des kanjis... Aimaru... Kizuatome... Le cercle d'amour de l'½il cicatrisé... Qu'est-ce que cela venait faire là? A part Kakashi, qu'il ne connaissait que de loin, par l'intermédiaire de Gai-sensei ou de Sakura, Naruto et Sasuke, il ne connaissait personne dont l'½il était cicatrisé... Alors pourquoi cette histoire de "cercle d'amour"? Malheureusement, le vent ne lui apporta aucune réponse, cette nuit là... Il se contenta de ses questions...

    4 commentaires
  • Chapitre 31: Nouvelle rencontre

    Le lendemain, Hinata se leva tôt. Bizarrement, la fête ne l'avait pas fatiguée. Elle était même en pleine forme. Une fois de plus, elle regarda la fenêtre et constata que le jour n'était pas levé. Mais elle arrivait juste à temps pour admirer le soleil, qui commençait son tour quotidien. Elle repensa à la légende, qui se révélait vraie, et se demanda qui allait bien pouvoir changer cette fois...

    Quelques heures plus tard, là où Naruto et Sasuke avaient mis au point le Chimeiteki Tsuku San'kakkey no Jutsu, Kiba était en train de s'échauffer en attendant Neji. Akamaru était excité à l'idée de se battre contre Neji. Peut-être l'était il même plus que son maître. Neji finit par arriver, avec une mine qui signifiait à peu près finissons en, je suis près.

    Neji: T'es prêt?

    Kiba: Toujours! Akamaru?

    Akamaru: Wouf!

    Neji: Je décline toute responsabilité en cas de blessures.

    Kiba: Ta gueule. Attaque.

    Neji: (Se met en position) Très bien.

    Kiba: C'est partit! (Il lance deux shurikens)

    Neji: (Rattrape les shurikens) Inutile! Byakugan!


    Ils se battirent pendant quelques minutes, mais ils s'arrêtèrent rapidement.

    Neji:(Chuchote) Attend! Il y a quelqu'un!

    Kiba: Qui, quelqu'un?

    Neji:(Chuchote) Chut! Parle moins fort! Le vent porte nos paroles!

    Kiba: (Chuchote) Alors c'est qui?

    Neji: Je ne la connais pas...

    Kiba: C'est une fille?

    Neji: Oui... Une ninja, surement, vu la concentration de chakra qu'elle accumule en certains points... Il me semble qu'il y a une note de musique sur son bandeau...

    Kiba: Oto?

    Neji: Oui... Elle se dirige vers nous. Continuons à nous battre et faisons comme si on n'avait rien vu. Je vais la surveiller avec mon Byakugan...

    Ils continuèrent donc de s'entrainer pendant quelques minutes. Neji la vit enfin assez près pour l'observer plus en détail. Elle était rousse, les cheveux assez courts en épis, avec une mèche devant l'½il droit. Son ½il visible était violet-noir. Elle était un peu plus grande que Tenten, et elle avait une robe qui ressemblait à celle que portait Sakura quelques années plus tôt, mais avec des cercles plus orangés.

    L'inconnue: Faites pas semblant de na pas m'avoir vue.

    Neji: Qui est tu?

    L'inconnue: Et toi?

    Neji: Je suis Neji Hyuga. Alors? Quel est ton nom?

    L'inconnue: Je n'ai pas envie de le dire. Mais si tu est celui que tu dis être, tu dois avoir cet ½il particulier!

    Neji: Tout dépend de qui vous êtes. Ne faites pas de bêtises, je serai obligé de vous corriger.

    L'inconnue: Très bien. Je me nomme Aimaru.

    Neji: "Aimaru? Ce nom me dit quelque chose..."

    Aimaru: Je crois savoir qu'un certain Sasuke est ici.

    Kiba: Qu'est-ce que tu lui veut?

    Neji: "Il aurait pas put la fermer?"

    Aimaru: Donc il est bien ici.

    Neji: Comment savais tu que nous t'avions repérée?

    Aimaru: Pourquoi vous le dirais-je?

    Neji: Pourquoi ne nous le dirais-tu pas?

    Aimaru: Pour ne pas dévoiler mes secrets.

    Kiba: Alors bats-toi! Akamaru!

    Neji: T'es taré! Comment tu te bat contre une adversaire dont tu ne connais rien? Elle à l'avantage! Elle nous a vu nous battre!

    Kiba: M'en fous! Gatsuga!!!

    Il sauta et se mit à tourner, accompagné de son chien. Mais avant même qu'il n'aie put lui faire quoi que ce soit, il s'arrêta de tourner et il tomba à terre. Akamaru en fit de même. Pourtant elle n'avait pas bougé. Neji, qui avait observé la scène, ouvrit grand les yeux.

    Neji: "Qu'est-ce qu'il s'est passé?"

    Il lança deux kunais, qui arrivèrent juste devant elle. Elle les évita de peu et courut sur le côté.

    Neji: "Si elle les évites, c'est que ce n'est pas un écran de chakra qui a arrêté Kiba..."
    Il s'avança vers elle et tenta de la frapper. Il entraperçut un fil bleu clair de chakra avancer vers lui, mais n'eut pas le temps de se décaler. Aussitôt, il tomba à genoux, et sa tête lui fit tellement mal qu'il n'arrivait pas à se relever.

    Aimaru: Tu es pitoyable. Je pensais pourtant que tu était un Junin...

    Neji: Qu'est-ce qui...

    Aimaru: Tu mérites de savoir. En effet, comme tu l'as si bien déduit, je ne fait pas d'écran de chakra, tout simplement parce que je n'en suit pas capable.

    Neji: "L'aurais-je dit sans le vouloir?"

    Aimaru: Cesse de paniquer. Tu ne l'as pas dis.

    Neji: Mais qu'est-ce qui se passe?

    Aimaru: Tu ne vois pas ce qui pourrait t'empêcher de bouger comme cela? Je te rappelle que je viens d'Oto, le village du son...

    Neji: Des ultrasons?

    Aimaru: Exact.

    Neji: C... Comment peux tu perturber notre cerveau avec des ultrasons alors qu'il est incapable de les entendre?

    Aimaru: Ton oreille ne l'entends pas. Ton cerveaux l'interprète. Et guidé par du chakra, je peux l'envoyer dans une zone précise. Ainsi, je peux choisir quelle partie du corps te fera mal. Regardes.

    Neji: (Se prend le bras) Argh! Mon bras! J... Je ne te... permettrai pas!

    Aimaru: Comme si tu pouvais y faire quelque chose... (Elle part)

    Neji: "Elle se bat avec des ultrasons et elle semble entendre ce qu'on pense... Si je veux la battre, il faudra que je réfléchisse plus à la situation..."

    Kiba était toujours couché. Akamaru le reniflait, mais il ne gémissait pas, ce qui signifiait qu'il était en vie. Neji se releva avec difficulté, concentrant son chakra dans les zones douloureuses pour l'aider à bouger, puis il marcha vers Kiba. Il le prit sur son épaule et courut vers l'hôtel. Il alla frapper à la porte de Sakura, lui laissa Kiba, et partit vers celle de Sasuke. Il n'y était pas. Il activa son Byakugan et le chercha. Il était dans la cafeteria avec Hinata. Il s'y précipita.

    Neji: Sasuke!

    Sasuke: Tiens? Tu parles, maintenant?

    Neji: Pas le temps de plaisanter. Ya une kunoichi d'Oto qui te cherche!

    Hinata: Oto no Kuni? Ça sent pas bon!

    Sasuke: En effet...

    Neji: Je l'ai affrontée. Elle est très forte. Elle se bat avec des ultrasons et elle lit dans les pensées.

    Sasuke: -__-" T'as fumé, mon pauvre.

    Neji: Te fiches pas de moi! Je suis sérieux!

    Hinata: Si c'est le cas, ne l'affronte pas tous seul, Sasuke.

    Sasuke: Ok. Tu peux décrire sa façon d'attaquer?

    Neji: Elle est rapide, et à portée suffisante, je dirais à peu près 5 mètres, elle envoie des ultrasons, je ne sais pas comment, mais elle peut les guider avec son chakra, ce qui lui permet de frapper à un endroit précis du cerveau. Elle m'a d'abord frappé au niveau de la tête, puis au bras.

    Sasuke: D'accord. Et tu saurais m'aider à la battre?

    Neji: Non. Elle sait précisément comment je me bat. Le mieux serait de demander à Shikamaru un plan. Il saurait battre n'importe qui.

    Sasuke: Bonne idée. Mais à cette heure-ci, il doit dormir.

    Hinata: Je sais comment le réveiller rapidement. (Elle retourna dans le couloir, suivie de Sasuke et Neji) Vous êtes prêts? SHIKAMARU! SAKURA EST EN DANGER!!!

    Neji: -___-"

    Shikamaru: Sakura!?

    Sakura: (sors de sa chambre) C'est quoi cette histoire?

    Shikamaru: C'est l'idée de qui de me réveiller comme ça?

    Hinata: Moi. Désolé, mais on a besoin de toi.

    Neji: Il est encore là, Kiba?

    Sakura: Non. Il s'est réveillé assez rapidement et il est partit.

    Sasuke: Bon. Amènes toi, Shikamaru.

    Shikamaru: S'il te plaît, merci, ça te dis rien?

    Sasuke: Grouille!

    Sakura: Vas-y... Si il admet avoir besoin de quelqu'un, c'est que c'est urgent.

    Shikamaru: Bon...

    Ils descendirent donc. Une fois que Neji lui avait résumé la situation et que Sasuke lui avait demandé son aide, il se mit à réfléchir.

    Shikamaru: Et bien... Temps que je ne l'aurais pas moi-même affronté, je ne pourrai pas t'aider. Il aurait fallu résister plus longtemps. Mais il est certain que ton Sharingan te sera très utile.

    Sasuke: Comme d'habitude.

    Shikamaru: En tout cas, évite la confrontation. Même au risque d'être traité de lâche. On ne peut pas lui offrir ce qu'elle veut sur un plateau d'argent.

    Sasuke: Je ne supporterai pas d'être traité de lâche.

    Hinata: Même pour moi? Si tu te sauves, je serais heureuse. Si tu meurs... Je ne pourrais plus l'être. Plus jamais.

    Sasuke: ... D'accord... Je fuirai.

    Hinata: Merci, Sasuke. Je t'aime. (Elle l'embrasse)

    Shikamaru: Bon ben... Maintenant que je suis levé, il va bien falloir que je mange. T'as déjà mangé, Sakura?

    Sakura: Non! On y va?

    Shikamaru: Comment dire non à des yeux comme ça?

    Sakura: (rougit) Aller! Suis-moi!

    Shikamaru: Jusqu'au bout du monde! (Ils vont se servir)

    Hinata: Et Kiba, comment il va?

    Neji: Je l'ai laissé à Sakura, tout à l'heure. D'après ce qu'elle m'a dit, il va très bien.

    Hinata: Je vais le chercher.

    Sasuke: D'accord. A tout à l'heure, belle demoiselle.

    Hinata: A plus, mon amour ^_^ (Elle sort)

    Sasuke: J'ai l'impression de vivre un rêve... C'est tellement beau...

    Neji: Mais cette fille risque de te rappeler très vite à la réalité.

    Sasuke: Qu'est-ce qu'elle peut bien me vouloir?

    Neji: T'es sur de pas la connaître?

    Sasuke: En tout cas, ça m'étonnerait. Il faut que je demande à Hyaro. Si elle est d'Oto, elle a surement un lien avec Orochimaru, donc Hyaro la connait peut-être.

    Neji: Mouais... T'as une chance sur mille. Mais ça vaut le coup d'essayer. De toute façon, de ce côté là, t'as rien à perdre...

    Sasuke: Ouais...

    Neji: Enfin bon... Moi je vais aller la chercher. Je veux ma revanche, et surtout, je veux d'aitres informations.

    Sasuke: Bonne chance. Si toi t'arrives pas à la battre, je vois pas comment moi j'y arriverais.

    Neji: Avec Shikamaru, tout est possible. Attends toi à tout. Aller. J'y vais. (Il sort)

    Sasuke:"Aimaru... Ce nom ne me dit vraiment rien... Qui cela peut-il être? Aimaru... Aimaru... Bon, ben je vais demander à Hyaro".

    Il sortit et se dirigea vers la forêt, où il voyais Hyaro assez souvent. Malheureusement, il n'y était pas. Il se concentra donc pour essayer de rechercher le chakra émit par son sceau. Il ne mit pas longtemps à retrouver dans quelle il était, et il comprit où il se trouvait... Peut-être serait-il difficile de lui parler...





    Pix de Moi! Aimaru!

    2 commentaires
  • Aprés avoir remarqué que j'écrivais de plus en plus de One-Shots et autres fanfictions courtes, j'ai décidé d'y consacré un blog. Ainsi, il n'y aura plus d'autres One-Shots sur ce blog, ils seront tous publiés sur One-Shots-Naruto-Space.skyrock.com.

    Bien entendu, le concours reste sur ce blog là. Inutile de le faire migrer. Voilà! A bientôt pour un chapitre de plus, ou un One shot sur One-Shots-Naruto-Space.sky'!

    votre commentaire
  • Yo les gens! fanfic-naruto-space est de retour avec deux nouveaux chapitres! J'en connais qui vont être contents ;)
    Lisez bien, et par pitiée, dite ce que vous en pensez, sinon, je progresserais jamais!!!


    Sasuke s'avança donc plus profondément dans la forêt. Il marcha jusqu'à la clairière où Gokyshi était mort. Comme il le pensait, Hyaro s'y trouvait. Il était debout, tête baissée, devant un monticule de terre: la tombe de son frère.

    Sasuke: Toute mes condoléances.

    Hyaro: Merci, mais non.

    Sasuke: Comment ça, non?

    Hyaro: Il a eu ce qu'il méritait.

    Sasuke: Je sais ce que ça fait de perdre son frère. Quoi qu'il aie fait, il reste ton frère. Je sais très bien que tu en eut à Naruto.

    Hyaro: ...

    Sasuke: Ne t'inquiètes pas. Il a vécu bien pire que le Yomi.

    Hyaro: Peut-être que c'est bien mieux comme ça. Pour tout le monde.

    Sasuke: Aller viens. J'ai besoin d'aide.

    Hyaro: Pourquoi?

    Sasuke: Il se trouve qu'une kunoichi est arrivée. Peut-être que tu la connais.

    Hyaro: Ah?

    Sasuke: Elle s'appelle Aimaru.

    Hyaro: A... Aimaru???

    Sasuke: Oui. Tu la connais?

    Hyaro: Si elle sait que je suis là, je vais me faire défoncer...

    Sasuke: Pourquoi?

    Hyaro: Parce que je me suis amusé à faire tourner des rumeurs sur elle... Du genre... qu'elle aurait des tendances... homosexuelles...

    Sasuke: Mais que t'es con... Tu sais comment elle se bat?

    Hyaro: Oui. Mais ça ne m'a jamais servi à rien.

    Sasuke: OK. Amènes-toi, on va parler à Shikamaru.

    ...: Vous n'allez nulle part.

    Hyaro: (Tombe) Argh!!! Ma tête!!!

    Sasuke: (Active son Sharingan) Qui est-tu?

    Aimaru: Vous parlez de moi sans savoir qui je suis? C'est insultant.

    Sasuke: Aimaru?

    Hyaro: (Essaye de se relever) T'en a mis... du temps...

    Aimaru: Toi, petit pervers, ferme la. T'es plutôt mal barré.

    Sasuke: Eh! Si t'es venu pour lui, prend le et casse toi.

    Hyaro: Sympa!

    Aimaru: Tu sais très bien que ce n'est pas lui que je cherche.

    Sasuke: Alors c'est bien moi?

    Aimaru: Oui.

    Sasuke: Et on peut savoir pourquoi? Ça à un rapport avec la mort d'Orochimaru?

    Aimaru: Un peu. Mais ça a surtout un rapport avec le sensei de Naruto.

    Sasuke: Jiraya-sama?

    Aimaru: Précisément. C'est pour lui que je viens.

    Sasuke: Il est mort.

    Aimaru: Je sais. Mais je dois tout de même récupérer quelque chose...

    Sasuke: Quelque chose?

    Aimaru: Tes yeux.

    Sasuke: (évite l'onde qu'il voit grâce au Sharingan) Tu peux toujours courir.

    Aimaru: Je n'en prendrais pas la peine. (Joint les mains en laissant sortir majeurs et index) Ninpo, Makinami no Jutsu! (Technique de l'onde tournoyante)

    Sasuke:(Est projeté en arrière) Aaaaaaaaaaaah! (se rattrape avant de rentrer dans un arbre) Pas mal... Mais ça ne suffira pas.

    Aimaru: Je te défie de faire mieux.

    Sasuke: J'ai pas besoin d'attaquer pour te résister. Pourquoi attaquerais-je?

    Aimaru: Parce que tu en meurs d'envie.

    Sasuke: "Qu'elle est conne! Argh! Merde! Faut pas penser!"

    Aimaru: En effet, penser est une très mauvaise idée. J'entends tout.

    ...: Non. Kage Mane no Jutsu!

    Sasuke: Pas trop tôt.

    Shikamaru: (avec le bandeau sur le front) J'étais même pas sensé savoir qu'elle allait t'attaquer.

    Sasuke: Ouais, ben je vous laisse. Si t'as besoin de moi, tu sais quoi faire!

    Shikamaru: Bien sur!

    (Sasuke part et amène Hyaro)

    Aimaru: A nous deux. Si j'ai bien compris, tu est du clan Nara. Maintenant que tu m'as attrapée, que comptes tu faire?

    Shikamaru: Juste m'asseoir.

    Aimaru: O____O T'asseoir???

    Shikamaru: Ouais. (Il s'assit, forçant donc Aimaru à le faire) Tu verras que ce n'est pas si mal. Et je te déconseille de m'envoyer un de tes ultras-sons, parce que ce que je ressens, tu le ressens. La question est, est-ce que tu résisterais autant que moi à la douleur? Car tu es habituée à les envoyer, mais pas à les recevoir.

    Aimaru: Grrr...


    Cinq minutes passèrent ainsi. Puis Shikamaru sentit sa technique défaillir, puis disparaître. Il bondit sur le côté, et comme il l'avait prévu, l'arbre sur lequel il était appuyé juste avant explosa. Il prévoyait chaque coup parfaitement, comme si lui aussi avait eu un Sharingan. Aimaru finit par se lasser. Elle cria avant de partir.

    Aimaru: J'ai pas de temps à perdre avec toi.

    Shikamaru: Il t'aurais suffit de le prendre, et tu ne l'aurais pas perdu.

    (Aimaru part)

    Shikamaru: "Je pense que ça ne va pas être très difficile..."

    Il retourna donc à l'hôtel. En arrivant, il avait déjà échafaudé un plan. Le plus long serait de lui expliquer pour qu'il le retienne en entier. Il s'excusa de ne pas pouvoir rester avec elle pour l'instant.

    Sakura: C'est pas grave... C'est pour une bonne cause...

    Shikamaru: Et puis il faut que je me rachète... Le pauvre, révéler tous ses secrets comme ça...

    Sakura: T'as révélé quoi à qui exactement?

    Shikamaru: T'as la mémoire courte ou c'est moi?

    Sakura: (Brandit le poing) J'espère avoir mal comprit...

    Shikamaru: Ouais on va dire... ^_^"

    Sakura: Donc?

    Shikamaru: Ben au début, j'ai dit clairement qu'il était fou d'Hinata... Et personne n'a rien comprit... Sauf lui...

    Sakura: Ah... C'est tout?

    Shikamaru: Ouais. Mais... Je crois qu'il m'attend, là. (Ironiquement) Tu me gêne!

    Sakura: (Rigole) Et ben passe, abruti! (Shikamaru passe et frappe à la chambre de Sasuke, puis entre) "Je t'aime, Shikamaru"

    Elle rejoignit Hinata, qui elle non plus ne pouvait pas rester avec son homme.

    Sakura: Eh! Hinata-chan!

    Hinata: Sakura!

    Sakura: Ça va?

    Hinata: J'ai un peu peur...

    Sakura: T'inquiètes pas, Shikamaru à un plan, cette Aimaru va pas apprécier ce qu'elle va prendre...

    Hinata: J'espère...

    Sakura: Profite de tes vacances, on rentre dans quatre jours...

    Hinata: Et ben alors je vais à la piscine. Tu viens?

    Sakura: Pas tout de suite. Tu sais pas où est Tenten?

    Hinata: Non. Je peux regarder si elle est pas loin, si tu veux.

    Sakura: Je veux bien.

    Hinata: Byakugan! (Cherche) Je l'ai trouvée.

    Sakura: Elle est où?

    Hinata: (sourit) Il vaut mieux pas la déranger...

    Sakura: Bon ben je vais venir tout de suite, alors...

    2 commentaires
  • Chapitre 33: Les Happy Ends, on voit ça que dans les Mangas.En effet, Tenten était plutôt occupée. Elle discutait avec Kiba.

    Kiba: Non, t'inquiètes pas. C'était pas si grave. D'après Neji c'est parce qu'elle attaque avec des ultrasons. Et elle est capable de faire mal a un endroit précis. Moi, c'était le c½ur. J'avais l'impression qu'il était en train d'exploser...

    Tenten: Ah... Je suis soulagée...

    Kiba: Soulagée?

    Tenten: Étant donné que je t'ai partagé un secret, je pense que je peux te considérer comme un ami.

    Kiba: Bien sur. "Juste un ami..."

    Tenten: Et puis... J'ai besoin d'en reparler...

    Kiba: Déjà? Je pensais pas que t'en parlerais tous les jours...

    Tenten: ça te gêne?

    Kiba: Non, non, t'inquiètes pas. C'est encore à cause de lui?

    Tenten: Oui... Le croiser, ou même entendre son nom me donne envie de pleurer...

    Kiba: Aïe...

    Tenten: Comme tu dis... Je sais pas quoi faire, je sais pas comment faire...

    Kiba: Déjà, que t'aie tenu jusqu'à maintenant, c'est pas mal.

    Tenten: Mais je suis dans sa team! Comment tu veux que je reste de marbre?

    Kiba: Tu l'as bien fait jusque là, non?

    Tenten: Si... Mais je pense que je vais craquer...

    Kiba: Ne dis pas ça. Un jour tu te rendras compte que quelqu'un t'aime plus que tout "Moi par exemple" et tu tomberas aussi amoureuse de lui. Happy end!

    Tenten: Non. Les happys ends, on voit ça que dans les mangas. Dans la vie réelle il n'y a jamais de Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants...

    Kiba: Je pense que si. Je SAIS que si.

    Tenten: Et tu peux le prouver?

    Kiba: Je pourrais... Mais tu ne me le pardonnerais pas.

    Tenten: Comment ça?

    Kiba: Laisse tomber.

    Tenten: J'y crois pas à ton histoire. Comment c'est possible?

    Kiba: Un homme et une femme se rencontrent, ils s'aiment, ils se mettent ensemble, ils se fiancent, se marient, ont des enfants, et tous les jours s'aiment au moins autant que la veille. C'est tout.

    Tenten: Cite moi juste un couple pour qui ça a marché.

    Kiba: Les vieux de Suna. Je pense que c'est le meilleur exemple. D'après Sakura, à chaque fois qu'elle parlait de son mari qui était encore à Suna, elle avait une lueur qui ressemblait à celle de Asuma quand il regardait Kurenai.

    Tenten: ... Mais elle est morte...

    Kiba: Bien sur, elle est morte, mais elle est morte heureuse... Et son mari aussi. Comme ça, ils sont ensemble dans le Yomi. Alors? C'est pas une Happy End?

    Tenten:...

    Kiba: Tu sais quoi? Je sais pourquoi tu peux pas sortir de ta merde.

    Tenten: Pourquoi?

    Kiba: Parce que t'y crois pas. Tu crois pas que c'est possible. Et tant que tu croira que c'est impossible, tu restera dans ta merde jusqu'au cou. Je peux rien faire pour t'aider, pour l'instant.

    Tenten: ...

    Kiba: (se lève) Désolé pour toi.

    Tenten: Kiba!

    Kiba: (Se retourne) Oui?

    Tenten: Merci.

    Kiba: Pour?

    Tenten: Pour m'avoir fait me rendre compte de pourquoi j'étais pas capable d'en sortir. Maintenant, je peux faire ce qu'il faut pour m'en donner les moyens.

    Kiba: ... Ben, de rien... Content d'avoir put t'aider une deuxième fois.

    Tenten: T'as pas une autre blague pourrie pour me remonter le moral?

    Kiba: Tu connais celle du monsieur avec un jambe de bois qui s'appelait Smith?

    Tenten: Non.

    Kiba: Personne n'a jamais su comment s'appelait l'autre jambe... (Il part)

    Tenten: (sourit) Merci encore, Kiba...

    C'est ainsi qu'une fois de plus Tenten avait retrouvé le sourire... Mais Kiba l'avait perdu...



    Pixx: De moi!!! Tenten, bien sur...

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique