• Chapitre 27: 待つ (Attente)

    Chapitre 27: 待つ (Attente)

    Ohayo gozaimasu/Konichiwa/Konbanwa! (Je peux pas savoir quand est-ce que vous allez le lire xD) Bon en bref, Yo les gens! Fanfic-Naruto-Space est de retour! (ça fait bizarre pour un fanfic de Death Note, mais pourtant...)

    Voici le 27eme chapitre. Dokusho Nasai! (Bonne lecture!)

    Raito affichait maintenant un sourire franc, clair, démoniaque, et paradoxalement angélique. Il attendait sur le rebord de la fenêtre que Kyora finisse ses cours. Le soir, il allait enfin pouvoir assister à l'arme qui battrait L. Plus que sauver le monde, il souhaitait lui prouver qu'il était le plus fort. Kyora allait le lui prouver en tuant des criminels dont rien n'avait été dévoilé.

    Raito: Ils sont longs, ces cours... Je tuerai bien le prof pour abréger.

    Kyora: "Qu'est-ce qu'il dit? Il est complètement con ou quoi?" (Elle continue le dessin d'une pomme)

    Raito: Fait pas cette tête, je plaisantais!

    Kyora: (Chuchote) Qu'est-ce que t'as aujourd'hui?

    Raito: Je suppose que c'est parce que je vais assister au piratage des services secrets américains.

    Kyora: Ne fanfaronne pas pour autant. Faut pas baisser la garde.

    Professeur: Vous dites quelques chose, Tatyoka-kun?

    Kyora: Non. Je réfléchissais. Sumimasen'.

    Raito: Je devrais arrêter de te distraire...

    Kyora: En effet.

    Raito attendit donc sagement la fin des cours. Ou plutôt... il partit avant le début pour aller manger une pomme, histoire de passer le temps. Il en prit une sans problèmes dans un étalage, qu'il dévora avidement.

    Raito: Il faut absolument que j'arrive à me contenir... Elle a raison. Ne pas baisser ma garde. Éviter de faire des erreurs, que ce soit elle ou moi. N ne doit pas avoir la moindre possibilité de nous retrouver. Par contre, il faudrait l'attirer dans un piège, et s'arranger pour que Nahari voie son nom et le dise à Kyora... Il faut que je trouve le moyen... Il me faut un bon plan...

    Il leva la tête et vit l'heure. Déjà la fin des cours. Il s'envola et arriva au portail en même temps que sa partenaire. Celle-ci, bien évidemment, feint de ne pas le voir, de peur que les autres ne la remarquent.

    Raito: Alors, on peut y aller?

    Kyora: (chuchote) Il faut que j'appelle ma mère. (Sort son téléphone)

    Mère: Moshi Moshi, Musumi (ma fille).

    Kyora: Je dois aller aider des amis pour leurs enregistrements.

    Mère: Yosh. (D'accord) Dans ce cas, je suppose que je ne peux pas t'appeler au studio?

    Kyora: Sō desu. (C'est ça) Arigato.

    Mère: Ne rentre pas trop tard, kudasai. (S'il te plais)

    Kyora: Hai. (Raccroche) C'est bon.

    Raito: Ce qu'il me tarde d'y être!

    Kyora: Je dois dire que ton impatience et qualifiable de... enfantine.

    Raito: Tu as raison... Il faut que je fasse attention.

    Kyora: C'est là.

    Elle ouvrit une porte de métal verte, donnant accès à un couloir sombre. Elle alluma la lumière, et une petite ampoule éclaira faiblement des murs dont la tapisserie était à moitié enlevée et complètement délavée. Il y avait une tâche de sang séché par terre. Kyora eut un frisson, car la tâche lui rappelait un mauvais souvenir. Elle continua cependant, mais pourtant, Raito avait bien vu qu'une larme avait coulé de son ½il. Il n'en parla cependant pas et continua jusqu'à ce qu'ils arrivent à une autre porte. Un poster de Death Metal était cloué dessus. Il put voir, à la place du signe du groupe, en tout petit, le fameux symbole de Kira. Puis Kyora ouvrit la porte, et il les vit enfin...

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :